Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Showcase


Channel Catalog


Channel Description:

Poésie, Littérature, Peinture, World music, Flamenco

older | 1 | .... | 181 | 182 | (Page 183)

    0 0
  • 04/27/19--10:36: SUICIDE LA CHRONIQUE
  • Prévenez si ça les intéresse,

    de prés de loin, et ce qu'il reste des miens

    car ce soir cahin caha

    je chemine vers des sentes interdites...

    Ce soir mon cœur est si plein et gonflé

    que l'idée fait chemin et vient me hanter.

    Pourquoi poursuivre, pourquoi rester...?

    SEUL au milieu de tant d'immensité,

    de vide, sans gaieté, le projet fait rage.

    Pourquoi, pour qui continuer ?

    Des ombres se déploient, sur moi tombe leur froid !

    Il y a eu erreur, rendez-vous manqués,

    aucune voie ne parait meilleure j'ai beaucoup essayé !

    Un Amour idéal, absolu, passionné, irremplaçable et inespéré .

    M'a pris et m'a laissé.

    Suis-je alors cet être ignoble ou bâtard

    à ne susciter qu’indifférence et vil rejet ?

    J'arrive au bout de cette Solitude, au feu le tout dernier ...

    Ce soir, je voudrais finir la danse et retourner au charnier de l'humanité.

    Comment mettre un point final à cette absurdité.

    Trouver l'outil qui trouera mon corps pour ce soir enfin,

    S'EFFACER à jamais ?

     

    .

     

    JACQUES CEAUX

     

    .

     

    MORT


    0 0
  • 06/01/19--06:35: ECLIPSE D'ETOILE...Extrait
  • En mémoire d'Esteban...

     

     

    Tu jouais bien
    Avec rien
    Que des bulles d'eau
    Qui sans bruit éclatent dans l'air.

    Mais la lumière au sept couleurs
    Donnait à chacune son visage

    Juste un battement de coeur
    Comme contrée d'ange.

    Or, son ultime aventure -
    Silence ; une âme est sortie du feu.

     

     

    .

     

     

    NELLY SACHS

    Traduction Mireille Gansel, Éd Verdier.

     

     

    .

     

     

    esteban3,

     

     


    0 0
  • 05/18/19--08:52: EROSTASIE...Extrait
  • La cantate des amants

    Dans les feuillées du lit
    Les prismes de la nuit

    À ciel ouvert les amants
    Comblent la terre de présents

    Leur peau transparente
    Flotte au vent des caresses

    Ils ont mille bouches fauves à nourrir
    Se boivent jusqu’au fond des yeux

    Construisent des nids de feu
    entre les branches de leurs gestes

    Ils s’exaltent dans la tempête
    Et se creusent de solitude et d’extase

    À travers aubes et forêts
    Ils se transforment en oiseaux bleus

    S’écoulent infiniment
    Sans fatigue s’étirent

    Sur des routes de pluies chaudes
    Où danse l’ombre nue des mots d’amour

    Ils vont viennent en valsant
    Dans un labyrinthe de baisers

    S’enlacent et se délacent
    Épousant les courbes de leurs corps

    En éclaireurs émerveillés 
    Ils poussent loin la reconnaissance

    Vers des univers où vie et mort
    Sont toujours synonymes de naissance

     

     

    .

     

     

    ANDRE CHENET

     

     

     

    .

    RODIN2

    Auguste Rodin 

     

     


    0 0

    Merci à Adélita mia...

     

    Des légendes du vieux temps, une blanche main me fait signe : elles chantent un pays enchanté,

    Où de grandes fleurs languissent dans l’or du crépuscule du soir et se regardent tendrement avec des yeux de fiancées ;

    Où tous les arbres, comme un chœur, parlent et chantent ; où les sources, en jaillissant, font entendre des airs de danse ;

    Où des hymnes d’amour s’élèvent comme tu n’en entendis jamais, jusqu’à ce qu’un désir très doux ait pris possession de toi.

    Ah ! je voudrais aller là-bas ; là-bas mon cœur se réjouirait, et délivré de toute peine je serais libre et heureux !

    Ah ! ce pays de volupté, je le vois bien souvent en songe ; mais dès que l’aurore se lève, il s’évanouit comme une fumée.

     

     

    .

     

     

    HEINRICH HEINE 
     
    traduction de Gérard de Nerval

     

     

    .

    LAURETTE PEYRAUBE

    Photographie Laurette Peyraube


    0 0
  • 06/01/19--03:14: SYLVIE MEHEUT...Extrait
  • Et tout disparaîtra dans un vent de merise
    L'étang aux farfadets 
    La palombière grise
    Le grand ciel héliotrope revenu d'Erythrée 
    L'arabesque des voix carrossant la vallée
    Le casaquin de soie glissant sur la glycine

     

    Et tout disparaîtra dans un vent de merise
    Les fièvres alumines
    La mâture du soir
    La capitainerie
    Le col du Saint-Gothard 
    Et l'encens des collines

     

    Et tout disparaîtra dans un vent de merise
    Les caravelles d'or
    Les secrets de Solyme 
    L'essence purpurine des quarante aurores 
    La mort aux lèvres fines 
    Et le muselet saur des crêtes abyssines

     

    Et tout disparaîtra dans un vent de merise


    Et tout disparaîtra

    La mort aux lèvres fines
    Et le casaquin d'or des fièvres abyssines

     

     

     .

     

     

    SYLVIE MEHEUT

     

     

    .

     

     

    Nath Magrez,

     

    Photographie Nathalie Magrez

     


    0 0

     

    Ces pierres inconnues chargées de prophéties
    Seraient-elles ouvertes,
    Admises à répondre à ma seule question
    S'il n'est d'autre écriture que de l'envers des choses
    Et nul entre l'hiver
    De l'oreille et de l’œil
    A ne parler de l'or
    Que ce qui croît ailleurs ?

     

     

    .

     

    JEAN-CLAUDE RENARD

     

    .

    bruzzi


older | 1 | .... | 181 | 182 | (Page 183)